Menu:


AFFICHAGE :

Imprimer cette page - Générer un PDF

Pédagogie

Encadrement assuré par des enseignants, pour certains orthophonistes, confirmés et motivés.

  • Classes à petits effectifs
  • Suivi individualisé
  • Enseignement adapté en langue française
  • Apprentissages à la réflexion abordés à partir de multiples supports
  • Possibilité de prise en charge orthophonique
  • Des horaires renforcés dans les disciplines de base
  • Suivi post-Bac
Les matières enseignées sont :
  1. Le Français
  2. Les Mathématiques
    - au Collège
    - au Lycée
  3. L'Histoire-géographie
  4. Les Langues Etrangères
  5. Les Sciences de la Vie et de la Terre (le lycée dispose d'un Laboratoire)
  6. Physique-Chimie
  7. Technologie

 

Français

La connaissance de la langue et son maniement étant indispensables à tout apprentissage, l'enseignement du français tient une place privilégiée au Cours Morvan.

Objectifs : Donner aux élèves les outils nécessaires pour maîtriser la syntaxe à savoir: le vocabulaire par des exercices journaliers appopriés, l'expression de la pensée dans des phrases simples mais correctes, puis plus complexes dans le second cycle, le niveau de lecture permettant d'appréhender tous les types de textes, une culture littéraire, le développement du sens critique et la préparation aux examens nationaux (Brevet et Baccalauréat).

Moyens : Les faibles effectifs d'élèves d'élèves permettent de renforcer les horaires, d'effectuer un travail systématique et méthodique avec la collaboration des professeurs des autres matières pour les problèmes de polysémie, d'apprentissage d'un concept ou pour la réalisation d'un dossier, et ceci dans les deux cycles.

 Retour vers le haut

Les Mathématiques

- Les mathématiques au Collège :

S'appuyer sur les points positifs...

Les élèves sourds se sentent moins pénalisés par le langage. Ainsi ils peuvent développer leurs capacités de logique et de réflexion. Le côté systématique des mathématiques porte ses fruits pour qui fait preuve de sérieux, réconfortant pour les élèves sourds. Cela peut même devenir ludique.

...pour réaliser un travail spécifique.

On attend d'un élève qu'il sache non seulement élaborer un raisonnement mais qu'il puisse l'exposer clairement à autrui et le rédiger. Pour cela, une collaboration est nécessaire entre les professeurs de mathématiques, les orthophonistes et les professeurs de français car il faut vaincre un certain nombre de difficultés dont l'emploi en mathématiques de termes courants mais dans un sens très particulier et les problèmes de syntaxes. C'est en pratiquant un travail sur mesure que l'on peut aider les élèves sourds à surmonter leurs problèmes.

 

- Les mathématiques au lycée

Le programme du lycée se fait en quatre années. Dés la Seconde, un travail spécifique est fait: sur la démonstration sur la lecture des énoncés et compréhension des textes sur la rédaction des devoirs.

Ce travail se poursuit en 1ère, en Préterminale et Terminale où les textes sont plus élaborés, les raisonnements plus longs et la rédaction plus importante. Les élèves s'entraînent sur des sujets d'examens dés la Préterminale. La terminale termine le programme avec des révisions approfondies du travail de Préterminale et l'appropriation de nouvelles connaissances. Travaux dirigés et travaux pratiques renforcent la maîtrise des connaissances ainsi que des devoirs sur feuille tous les 15 jours. L'enseignement de spécialité Maths S s'adresse aux élèves qui aiment les maths et qui ont un bon niveau de langage. La géométrie y tient une part plus importante.

 Retour vers le haut

L'Histoire-géographie

L'enseignement de la discipline fait actuellement une place importante aux documents, donc à la lecture. Commentaire d'un document en histoire, analyse et synthèse d'un ensemble documentaire, réalisation d'un croquis de synthèse en géographie sont les nouveaux savoir-faire que doit maîtriser le lycéen.

L'apprentissage repose sur l'acquisition de connaissances et sur le décryptage de documents très diversifiés où la maîtrise du français écrit est absolument nécessaire pour dégager l'explicite et l'implicite du discours. Pour le jeune sourd, on a recours à une lecture accompagnée des documents: terminologie, rétro-projection, schématisation au tableau pour mettre en évidence la logique des textes. Progressivement, le lecteur enrichit son lexique, s'approprie les structures syntaxiques usuelles. L'objectif est de mener le jeune sourd vers l'autonomie, la liberté critique, indispensables à la construction d'une pensée et d'un discours cohérents en réponse aux problématiques posées par le monde contemporain.

 

Les Langues Etrangères

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'anglais, l'espagnol, voire l'Allemand et l'Italien sont des langues que les sourds aiment apprendre. Ils portent un intérêt aux contrastes de la langue et de la civilisation, apprécient de pouvoir communiquer dans ces langues et sont très attirés par les voyages. Elles sont enseignées comme des langues vivantes, mais avec un important support écrit, des documents de type iconographique... L'étude d'une langue étrangère leur permet de renforcer, d'assurer leurs connaissances en français et les ouvre sur le monde extérieur.

 Retour vers le haut

Les Sciences de la vie et de la terre

Cet enseignement permet à l'élève d'acquérir un certain nombre de connaissances sur son propre fonctionnement et celui de son environnement, à travers une démarche rigoureuse, à la fois pratique et intellectuelle. Il s'agit là d'un exercice toujours difficile pour les élèves sourds, nécessitant certaines compétences pratiques, mais surtout une bonne maîtrise de la lecture et de la rédaction. Au collège, la diversité des supports (dessin, manipulation, observation, illustration graphique, rédaction...) est particulièrement bénéfiques aux jeunes sourds. Il est possible d'adapter son enseignement aux lacunes et difficultés rencontrées tout en respectant au mieux le programme national. Au lycée, la pédagogie s'adapte déjà à la préparation du Baccalauréat S. Le programme de terminale est abordé dés la préterminale. Les notions sont réinvesties dans des exercices du type de l'épreuve du baccalauréat.

Le Laboratoire :

Outil indispensable à l'enseignement des sciences expérimentales, le laboratoire est équipé de façon à utiliser tous les supports visuels, souvent privilégiés face à un public de jeunes sourds: observations microscopiques, images vidéo directes ou enregistrées, transparents et diapositives. Une caméra vidéo permet de visionner en temps réel un certain nombre de manipulations et de préparations microscopiques, facilitant grandement la communication avec l'ensemble de la classe: détails d'une expérience et commentaires sont ainsi simultanément perceptibles dans le champ visuel de l'élève.

Ouvert à tous, c'est aussi un lieu où l'on apprend le respect de son environnement, en particulier des cultures, élevages ou matériels utilisés. Pour la plupart des élèves, le temps passé au laboratoire est vécu avec enthousiasme, véritable seconde classe où l'on apprend autrement, où les difficultés de communication ne sont plus un obstacle.

 

Physique-Chimie

Dans nos classes aux effectifs réduits, un effort est fait pour que chaque enfant puisse manipuler en étant accompagné et ainsi s'approprier les notions importantes en ayant la sensation d'une découverte personnelle. Un vocabulaire spécifique est nécessaire pour manipuler ces idées nouvelles. Au Cours Morvan, le travail d'acquisition du vocabulaire de la Physique et la Chimie constitue un objectif essentiel. La mise en place de ce vocabulaire est garantie par un contrôle continue de la progression de chaque élève. Régulièrement des sorties sont organisés à la Villette, à l'explor@dôme du jardin d'acclimatation, ou au Palais de la Découverte. Un interprète rend la visite guidée plus vivante. Les enfants peuvent également passer une partie de la visite en autonomie pour apprendre à se débrouiller dans un département qui les intéresse. Avec l'apprentissage des notions de base, nos collégiens arrivent en troisième à manipuler des concepts évolués en Electricité, en Chimie générale et en Mécaniques des forces. Ceux qui désirent aborder un Bac S, sont alors armés pour suivre l'enseignement du lycée.

 Retour vers le haut

Technologie

Les élèves suivent cet enseignement en s'appuyant essentiellement sur le support informatique.

 

Objectifs :

  • Se familiariser au maximum avec le système informatique.
  • Se familiariser avec les différents composants internes et externes de l'ordinateur.
  • Etre capable de communiquer grâce à la messagerie électronique.
  • Savoir faire des recherches précises sur Internet.
  • Savoir créer un site internet.
  • Acquérir les connaissances nécessaires pour obtenir le B2I.

Intérêts :

  • Etre autonome face et grâce à un ordinateur.
  • Pouvoir communiquer avec le monde sans obligatoirement avoir recours au téléphone.
  • S'informer sur les actualités dans le monde.
  • Communication visuelle.

Méthodes :

  • Tous les travaux pédagogiques liés au programme de technologie se font par ordinateur.
  • Exercices de manipulation des traitements de texte, des tableurs et des bases de données.
  • Acquisition du vocabulaire informatique de base.
  • Exercices de recherches sur Internet.
  • Prises de contacts avec l'extérieur en utilisant la messagerie électronique. Utilisation des cours des autres matières comme support de travail.
  • Réalisation des projets et scénarios à l'aide du support informatique.
  • Utilisation du système informatique dans les autres matières.

Atouts :

  • Chaque élèves dispose d'un ordinateur.
  • Tous les ordinateurs sont paramétrés pour avoir accès à Internet.